You are currently browsing the tag archive for the ‘savon fouetté’ tag.

S’il y a une méthode que je n’aime pas en savonnerie c’est bien le savon fouetté. Ironiquement, les seuls savons que j’ai fait en 2010 sont… des savons fouettés. Oui, je vous autorise à avoir un sourire face à cette affirmation. Je n’aime pas faire de savon fouetté, j’ai fait du fouetté tout au long de l’an 2010 et je débute l’année 2011 en me lançant dans ce projet de digue : vous pondre un tutorial sur le savon fouetté. Probablement que j’ai quelques pêchés inavoués à expier pour m’imposer ceci ! 🙂 … … En fait, c’est vrai, je m’impose pénitence car je me sens un peu coupable d’avoir ralenti ma production de savon pour des raisons personnelles (et malheureusement financières) et ma participation au Monde de bulles en a un peu souffert… Donc, pour me faire pardonner, un tuto sur les savons fouettés pour les (très) débutantes.

L’idée m’est venue à la suite de l’échange de savon sur le Forum Fait maison ayant pour thème les savons fouettés. Plusieurs savonneuses ont avoué avoir du s’y reprendre à plusieurs reprises avant d’obtenir un résultat satisfaisant…

Je ne me considère pas comme une déesse du savon fouetté et l’information que je livre ici est basée sur mes expériences personnelles. Mais, je crois, en regardant le cheminement que j’ai fait, que je pourrais aider certaines personnes à éviter de reproduire mes erreurs de débutante.

Ma toute première expérience en fouetté remonte à il y a quatre ans et a été un véritable désastre. J’avais comme ambition de reproduire les magnifiques bonshommes de neige de Nimzi et je me suis retrouvé avec d’horribles meringues caustiques d’apparence très… douteuse.

*Photos d’archive*

bonhommes Nizzy

Photo de Nizzy

Une des plus grandes hontes de Kaléas FéVersion Kaléas Fé version 2008… La honte totale!

Quelques mythes sur le savon fouetté

  • «Le savon fouetté est un savon cold process mais mélangé mécaniquement au batteur».

Vrai. Le savon fouetté résulte du mélange de la soude avec les huiles à l’aide du batteur de type mixette (plutôt avec un bras mélangeur ou une cuillère en bois.). Par contre, cela ne signifie pas que vous devez renoncer à l’étape de faire fondre vos beurres et vos huiles avant de mélanger avec la soude ! Cette étape est particulièrement importante si vous décidez de travailler avec des beurres particulièrement durs comme le cacao ou le kokum, car votre mixette ne réussira jamais à amalgamer votre mélange aussi efficacement que la fonte de vos huiles.

Bras mélangeur

Mixette

  • «Le savon fouetté ne dois pas être surgraissé»

Faux. Il faut surgraisser le savon fouetté comme tous les savons fait maison dans l’idée de nous donner une marge de manœuvre si, pour une raison quelconque, vous vous retrouvez avec un peu plus de soude que ce que vos huiles auraient besoin. Vous évitez ainsi la catastrophe de jeter vos savons parce qu’ils sont caustiques. Ne vous inquiétez pas, vous allez réussir à obtenir une belle meringue légère même avec quelques pourcents de surgras. Je n’ai jamais essayé avec plus de 8% de surgras, peut-être cela fonctionne-t-il, peut-être pas… 🙂 Mais, il faut quelques pourcents de surgras. 🙂

  • «Il faut 80% de beurre et 20% d’huile dans ta recette sinon ton fouetté ne fonctionnera pas.»

Il est possible un savon fouetté qui n’a pas 80% de beurre et 20% d’huile. Ces chiffres sont des indicateurs très rassurants lorsqu’on se lance pour la première fois dans la confection d’un savon fouetté mais ce n’est pas ça l’important dans la composition d’un savon fouetté. Ce qui est vraiment important, c’est de réussir à trouver une composition d’huiles que l’on va pouvoir faire figer au réfrigérateur ou au congélateur. C’est ça, la vraie clé d’un savon fouetté.

En résumé, ne vous cassez pas trop la tête avec cette règle, elle n’est pas absolue. Là où le 20/80 pourrait être utile, c’est lorsque vous souhaitez mettre votre pâte à savon dans une douille pour faire des montages avec elle, de type pâtisserie. Ce type de travail exige une recette «béton» qui laisse un délai pour jouer avec la pâte à la température pièce.

    • Est-ce que c’est possible de faire un savon fouetté à 100% de beurre ?

Oui ! Il serait même possible de faire un savon fouetté 100% saindoux dans la limite où votre préparation devra être «fouettable » avec une mixette ce qui pourrait poser un problème dans une recette 100% saindoux.

    • Est-ce qu’il serait possible de faire un savon 100% huile ?

Encore une fois je répondrais oui, dans la limite où l’huile que vous choisirez devra pouvoir figer dans un congélateur dans un délai raisonnable et beaucoup de patience… Ce que je n’ai jamais eu. 🙂

Concluons que la règle du 80% beurre et 20% huile est utile pour les débutantes et ceux qui veulent faire de la pati-savonnerie. Mais pour les autres, ne brimez pas votre imagination à cause de ces chiffres ! 🙂

  • «Le savon fouetté est cassant et difficile à trancher, il faut le couper dans un délai de quatre heures après son moulage».

Jusqu’à présent, ça me semble vrai. Je prétends que c’est la présence de toutes ces bulles d’air qui doivent jouer sur le temps de prise de la recette de savon. J’ai trouvé une façon de déjouer cette prise qui consiste à mettre le savon au congélateur tout de suite après le moulage. Après une nuit, vous pourrez trancher votre brique de savon mais elle sera TRÈS fragile et gorgée d’eau. Mais, habituellement, ça facilite la tranche de la brique de savon.

Ajout de notre adorable Parfum: «Mon truc pour la découpe, si je peux ajouter mon expérience, c’est de trancher au couteau chaud et nettoyé à chaque tranche…. Comme pour les gâteaux fragiles à couper…. Si on suit bien cette règle, ça se tranche bien, laisse une découpe lisse et bien nette…»

  • «Le savon fouetté est difficile à faire lorsqu’il fait chaud»

Vrai. Comme l’idée d’obtenir une chantilly aérienne dépend de quelques degrés Celsius, s’aventurer à faire du savon fouetté en pleine canicule est assez risqué. Pas impossible, mais risqué. S’il fait chaud et que vous tenez à faire du fouetté, je vous recommande plutôt de faire une recette en moulant dans un moule à trancher plutôt que d’entreprendre de la «pati-savonnerie» à la douille.

  • «Il n’y a pas de phase de gel dans un fouetté»

Je vais plutôt reformuler de la sorte : «il y a beaucoup moins de chance d’avoir une phase de gel dans un savon fouetté». Personnellement, j’utilise la combinaison fouettée + nuit au congélateur pour utiliser mes fragrances qui provoquent une phase de gel. Habituellement, le résultat est satisfaisant.

  • «Il n’y a pas de trace dans un savon fouetté».

Étant donné la consistance d’un savon fouetté, l’étape de la trace passe inaperçue.

Les étapes

1-     Composer votre recette

Première étape obligatoire ! En respectant la règle du 80/20 ou en s’amusant un peu selon vos besoins.

2-     Faire fondre vos huiles

Au bain-marie ou au four micro-onde selon vos préférences !

3-     Faire figer vos huiles

20 minutes au frigo ou toute une nuit au congélateur dépendamment de la formulation de votre recette. Habituellement, plus il y a de beurre, moins on attend !

L’objectif est d’atteindre une texture de «pudding» avec vos huiles. Si vous avez trop fait refroidir, il suffit de laisser la préparation à température pièce jusqu’au moment propice.

Huiles un petit peu trop figées

© Kaléas Fé, Huiles un peu trop figées…

4-     Battre vos huiles

© Kaléas Fé, Et on bat!

5-     Répéter si nécessaire

Si votre objectif est de faire un savon à la douille, vous allez devoir battre jusqu’à l’obtention de la fameuse chantilly. Pour ce faire, il est possible que vous soyez obliger de faire arrêter de battre votre préparation et de la faire refroidir avant de recommencer à battre.

© Kaléas Fé, Jolie chantilly

Si tout ce que vous souhaitez est d’avoir un savon qui flotte dans votre bain, probable qu’avec une ou deux séances de «battage» votre objectif sera atteint.

6-     La soude

À ajouter en plusieurs petites quantités, car, battre avec un mélangeur à main cause plus d’éclaboussures qu’avec un bras mélangeur.

© Kaléas Fé, Étape de l’ajout de la soude, photo pas très réussie… 😦

7-     Ajout des colorants, fragrance et autre

8-     En douille et/ou au moule ! 🙂

© Kaléas Fé

J’espère avoir pu vous aider !

Bonne chance avec vos futurs savons fouettés ! 🙂

Je vous laisse, Miss Lady est en train de manger ma balle de laine !

Kaléas Fé

Quelques idées pour vous inspirer:


Articles les plus lus

Archives