Il y a des jours comme ça qui nous paraissent gris et tristes. Chacun sa méthode pour retrouver le sourire, depuis quelques temps la mienne met mon odorat à l’épreuve et le comble selon son humeur.
Je n’avais pas savonné depuis longtemps, faute de temps, d’idées et… de balance ^^. Je m’y suis remise avec entrain, enfin non, Nansou m’a quand même un peu poussée.

J’ouvre ma réserve de fragrances et je les hume toutes. Je suis devant le match de rugby France-Afrique du Sud à la recherches d’idées pour un petit défi avec Nansou (oui le rugby c’est pas trop poétique selon certaines ^^) et je tombe sur 2 fragrances qui m’enivrent et réveille la petite fille gourmande que j’étais, toujours à l’affut de la moindre sucrerie pouvant délicatement se retrouver dans le creux de ma main ^^ (Euh d’ailleurs j’ai peu changé ^^ juste pris quelques centimètres en plus).

Ces deux parfums sont ceux de fraise et de lait d’amande. Vient alors le cruel dilemme, lequel choisir ? Je veux un savon rouge mais je veux aussi le lait d’amande … une véritable petite capricieuse en plus 🙂 . J’ai fini par sentir les deux flacons ensemble et me décider : ça sera un savon « Cléopâtre la tagada« . Comment ça la petite fille est délirante en plus de cela ??

Le lait d’amande sent divinement bon la colle cléopâtre de mon enfance et la fraise, les fameuses tagada! Le délire régressif total!!!

C’est donc décidé, ne me reste plus qu’à choisir mes huiles et mes ajouts. Pour une fois je veux innover ça sera :

30% HV coco
20% HV babassu
30% HV olive
10% HV pépin de raisin
10% HV macadamia

surg. 9 , 90mL de crème fraîche à la trace, 1CS de kaolin

5g de colorant rouge liquide de chez sensory perfection

2% de fragrance de fraise 1% de lait d’amande

Pas de karité pour cette fois, mais 30% d’olive, de l’hv de macadamia et surtout un peu de babassu pour tester la mousse.

Côté look, rien de très spécial. J’ai des colorants Sensory perfection, je voulais les tester et faire ça de façon plus pro que d’habitude donc j’ai pesé ce que j’allais rajouter ^^ Comme quoi tout n’est pas perdu ^^. Au final le rouge est  plutôt rose, mais très soutenu, il ne bave pas. La mousse est rose, c’est incroyablement girly!!

J’ai aussi profité de ce batch pour tester cette fragrance lait d’amande qui est dénigrée sur le forum des Céphée. Comment ça il ne sent plus rien dans les savons alors que l’odeur est très très forte dans le flacon ? Sur le coup et dans les premiers jours, il couvre complètement la fraise, puis s’efface peu à peu, laissant la synergie s’harmoniser, pour finalement et malheureusement, tendre vers une quasi disparition :(.

C’est vraiment étrange par rapport à ce qu’il se dégage du flacon. J’ai été sur le site d’Aromat’Easy, revendeur en France de Sensory Perfection, et j’ai été surprise de voir qu’ils préconisent de mettre 5% de fragrance alors que pour les autres le plus souvent on peut lire le chiffre de 0,01%

L’odeur est légère mais je la distingue encore derrière le bonbon fruit.

Voilà pour les petits tests que j’ai pu réaliser avec cette recette… il est maintenant temps de vous dévoiler ce savon qui m’émerveille dans ma douche et me redonne l’énergie d’une enfant malicieuse en sortant de la douche.

La photo est de piètre qualité et montre les soucis que j’ai eus au moulage, la pâte a très vite figé :s Je dois quand même ajouter que, qui dit odeur de fraises tagada, dit odeur très chimique.

Pox 🙂

Publicités