Bonjour cher accros du savon,

Pardonnez-moi, j’ai dû prendre du temps pour moi-même cet hiver. J’ai donc beaucoup moins savonné que d’habitude et, par conséquent, je vous ai un peu délaissé. Mais, vous étiez dans mes pensées, puisque le seul savon que j’ai fait était pour les fans du Monde de bulles…. :)

J’ai été terriblement impressionnée par le magnifique savon de Kafée. Cette manière de diviser la pâte, de haut en bas, m’a marquée. Je n’ai pas besoin de préciser qu’une division verticale est à l’horaire? :)

J’ai acquis, il y a quelque temps, un lot de fragrances dont je ne connais pas toutes les qualités, ni, malheureusement, les provenances. Dans ce lot, se trouve une fragrance de café qui m’a marquée. Fermez vos yeux et tentez d’imaginer l’odeur d’une brûlerie près de chez-vous. Corsée, puissante et en même temps sucrée…  C’est l’odeur que contient ce flacon.

C’est avec ces idées en tête que je me suis lancée. Avec mon état de cet hiver, il m’a fallut plusieurs jours pour accomplir le rituel du savon… Premier jour, on compose la recette. Toute simple avec des valeurs sures, parce que je n’ai pas l’énergie d’encaisser un échec.

Voulez-vous un café?

Sugraissé à 5%

40% d’huile d’olive (douceur)

33% d’huile de noix de coco (dureté, pouvoir nettoyant)

15% d’huile de tournesol (pour un extra douceur)

12% d’huile de ricin (extra douceur et bulle)


Soude et café corsé selon le calculateur.


À la trace :

- 1/3 de la pâte a été mélangé avec 1 cuillère à café de cacao

- Un 3% de fragrance de café

-La différence entre le maximum d’eau et le minimum en aloès


Voici les qualités selon Soap calc :

Dureté : 35 (objectif : 29-54)

Nettoyant : 22 (obj : 12-22)

Hydratant : 61(obj :44-69)

Bulle : 33 (obj :14-46)

Crémeux : 23 (obj :16-48)

Ins : 148 (obj :136-165)

Vous voulez vous lancer dans la fabrication de savon maison? C’est une expérience géniale mais où vous courrez des risques de blessures si vous êtes mal préparé. Voici l’adresse d’un guide très complet de fabrication de savon! Lisez-le attentivement!

Le deuxième jour, je fais mon mélange de café fort et de soude. Pouah! Qu’est-ce que ça pu! :) Par chance que l’odeur va changer en vieillissant!

Troisième jour, le savon. J’ai pris quelques photos pour vous montrer comment je me suis installée… Pour ce type de savon, je dois vous avouer qu’il faut être deux. Il faut verser les deux pâtes en même temps, sinon, il va y avoir des fuites entre les deux couleurs. Une fois vos pâtes versées, il ne vous reste qu’à retirer très rapidement le carton de séparation. Et de marbrer au goût. Comme je tenais à avoir une belle ligne de séparation, je suis restée timide pour le marbrage, mais si vous voulez voir ce que ça peut être, aller jeter un coup d’œil chez Kafée! :)

Qui vient prendre un café avec moi?

Kaléas Fé

About these ads